Appel à zéro discrimination des communautés LGBTIQ+

Annonce de la Journée zéro discrimination, vendredi 1er mars 2019

A l’occasion de la Journée Zéro Discrimination, les organisateurs de la Fierté de Genève 2019 rejoignent les appels internationaux à l’action contre les lois discriminatoires et à la création d’espaces sûrs pour les communautés lesbiennes, gays, bisexuelles, trans, queer, intersexuées et apparentées (LGBTIQ+).

Selon les Nations Unies: 67 pays continuent de criminaliser les relations sexuelles entre personnes de même sexe; la peine de mort est toujours appliquée pour les relations sexuelles entre personnes du même sexe dans au moins huit pays; 17 pays criminalisent les personnes trans; et que neuf pays seulement reconnaissent légalement les personnes trans.

Leona Godfrey, co-présidente de Geneva Pride 2019: «Cette année, les communautés LGBTIQ+ du monde entier commémorent le 50e anniversaire des émeutes de Stonewall. En 50 ans, nous avons considérablement progressé dans la promotion des droits et de la visibilité des personnes en Suisse et ailleurs. Plus de 20 pays accepte ou reconnait le mariage des couples du même sexe. Hors,  dans de nombreux pays, les progrès est en train de s’éroder et d’importants problèmes restent à résoudre.

«En novembre 2018, alors que le Sénat Suisse avait voté en faveur de la criminalisation du discours de haine et de la discrimination fondée sur l’orientation sexuelle, il n’a pas agi de la même manière pour des motifs d’identité de genre.»

Joseph Gorgoni, le génie de la célèbre célébrité bien-aimée, Marie-Thérèse Porchet, profite de la Journée Zéro discrimination pour lancer une campagne de financement afin de soutenir la Geneva Pride, Marche de la Fierté 2019. Son message est clair: «Notre communauté est incroyablement diversifiée et permet à chacun participer en toute sécurité est essentiel. Malheureusement, la discrimination et l’intolérance se poursuivent dans le monde entier et les mesures nécessaires pour assurer notre sécurité et notre confort lors des événements Pride sont de plus en plus coûteuses. Nous ne pouvons pas compter uniquement sur la bonne volonté des autorités locales, des entreprises et des groupes communautaires. Nous avons également besoin de l’appui du public, chers amis, pour faire en sorte que Pride puisse être apprécié confortablement et sans crainte des préjugés, de la stigmatisation et de la discrimination. « 

La campagne de financement participatif https://www.gofundme.com/geneva-pride-2019/ vise à collecter 15 000 CHF pour participer au coûts globaux de la Geneva Pride.

Jacopo Ograbek, co-président de Geneva Pride 2019: «Les événements de la LGBTIQ+ Pride fournissent une occasion de célébrer notre diversité aux côtés de nos alliés et de rappeler au monde les défis auxquels nous continuons à faire face. Ainsi, même si nous continuons à nous battre pour l’égalité des mariages en Suisse, nous restons solidaires avec les communautés du monde entier confrontées à la violence parrainée par l’État. »

Geneva Pride 2019 est une association à but non lucratif gérée et soutenue par des volontaires. Les organisateurs du Geneva Pride 2019 établissent des partenariats avec des organisations et des entreprises locales pour assurer le succès de leur événement. La campagne de crowdfunding soutenue par Marie-Thérèse Porchet (Joseph Gorgoni) a pour objectif de faire en sorte que les membres du public puissent également apporter leur contribution.

Conformément à l’esprit de la Journée Zéro Discrimination, la Geneva Pride a pour objectif de sensibiliser au respect de la diversité de toutes les personnes, sans distinction de nationalité, d’origine, de couleur de peau, de genre, d’expression identitaire et de genre, d’orientation et de caractéristiques sexuelles, d’âge, de langue, de sexe, statut juridique, style de vie, croyances religieuses, philosophiques ou politiques, état de santé, statut sérologique, singularité, aptitudes physiques, intellectuelles, psychiques ou sensorielles, apparence physique ainsi que les antécédents historiques, culturels et géographiques.

La Fierté en Genève 2019 a récemment réuni des membres plus âgés de la communauté locale pour qu’ils partagent des souvenirs de la vie des LGBTIQ+ à Genève il y a 50 ans. Au cours de la soirée, ils ont évoqué des bars, fermés depuis longtemps à Genève, et une vie où les individus étaient moins susceptibles de vivre en couple ou d’être politiquement actifs.

Liens utiles

Jour Zéro Discrimination

http://www.unaids.org/fr/resources/documents/2019/20190215_ZDD2019_brochure

La Ville de Genève: non-discrimination en raison de l’orientation sexuelle ou de l’identité de genre

http://www.ville-geneve.ch/themes/developpement-durable/municipalite/egalite-diversite/orientation-sexuelle-identite-genre/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *