Petite scène

Mercredi 8 septembre

16h15

Animation enfants: Cléa, raconte-nous une histoire

Un instant de lecture proposé aux enfants (5-10 ans) afin de rêver, d’imaginer et de repenser aux familles arc-en-ciel, aux a priori de genre et à la construction identitaire de chacun.e.x

17h15

Pourquoi mettre un x ne suffit pas ?

Inscription conseillée: [email protected]

Atelier avec Noémie Shoerer et Nyx

 Pourquoi mettre un x ne suffit pas ? Légitimité, cohérence et pertinence de la non binarité dans les pratiques d’écriture inclusive. Cet atelier est prévu pour 20 personnes maximum.

18h30

La Suisse romand, trop sage pour les livres LGBTQIA+?

Table ronde

Intervenant.e.x.s: Alizé Tromme (bibliothécaire), Bruno Pellegrino(auteur), June (illustratrice manga), Noémie Shaub (maison d’édition) et Jessica Da Silva Villacastin (modératrice).

Pourquoi les livres LGBTQIA+ sont-ils si discrets en Suisse romande ? Maisons d’édition, librairies, bibliothèques et manifestations littéraires sont pourtant nombreuses. Arrive-t-on à publier ce qu’on veut en tant que créateur·ice·x·s de livres LGBTQIA+ ? Peut-on construire une visibilité militante dans ce domaine ? Et le public, concerné ou pas, comment entrer en contact avec lui ? En présence d’Alizé Tromme (bibliothécaire spécialiste), Bruno Pellegrino (auteur), June (illustratrice manga) et Noémi Schaub (co-responsable de Paulette éditrice).

Jeudi 9 septembre

16h15

Animation enfant : Un monde tout en couleurs

Myriam Friedli Ilithyia Gennai

Animation pour les enfants (4-8 ans) visant questionner et repenser les différences et les ressemblances. Cette rencontre est l’occasion d’observer le monde qui nous entoure en le voyant comme il est: nous nous ressemblons, pourtant, chaque personne est unique. Il s’agit d’une invitation à toucher du doigt les différences et à déconstruire les préjugés.

17h30

Etre LGBTQIA+ et témoigner dans les médias: de quelle manière et quels sont vos droits?

Atelier

Il n’est pas toujours évident de partager son vécu en tant que personne LGBTIQ+ dans les médias ou de répondre aux questions des journalistes. Dans cet atelier proposé par DécadréE et la Fédération genevoise des associations LGBT, des outils pour prendre la parole dans les médias et des connaissances sur vos droits par rapport à ceux-ci vous seront présentés. Nous réfléchirons également ensemble sur les besoins des personnes et de la communauté LGBTIQ+ face aux médias. Atelier co-animé par Noémie Schorer, chargée de projet à Décadrée, et Delphine Roux, coordinatrice de la Fédération genevoise des associations LGBT

19h45

Ce que la fiction fait à mos identités sexuelles, ou comment la représentation de la diversité peut changer notre expérience de l'érotisme

Conférence récréative

Quelle est l’influence de la fiction sur nos vies sexuelles ? Pourquoi dit-on que l’on vit des “aventures” ou des “histoires” avec nos partenaires ? Et dans ce monde où les identités LGBTQI+ sont si peu représentées dans les objets culturels, que se passerait-il si les fictions qui nous sont présentées depuis l’enfance intégraient toutes les orientations sexuelles et toutes les identités ? Et comment aujourd’hui consommer à bon escient les fictions (aussi bien littéraires que cinématographiques) pour qu’elles enrichissent notre personnalité et nous permettent de nous émanciper ? Dans cette conférence savante et amusante, Camille Moreau, doctoresse en philosophie de la Sorbonne à Paris, nous propose d’explorer le lien entre récit et identité, et de tenter de comprendre l’influence de la fiction sur notre expérience de la sexualité. A travers quelques exemples tirés de l’histoire littéraire et sociale de la communauté LGBTQI+, nous tenterons ensemble de réfléchir sur nos pratiques érotiques, et sur l’importance d’une culture représentative de toutes les orientations sexuelles. Camille Moreau est doctoresse en philosophie, diplômée de la Sorbonne à Paris. Spécialiste de toutes les littératures érotiques, elle défend une sexualité émancipée, consciente d’elle-même et construite comme une œuvre d’art. Son dernier livre paru, le Manifeste d’Erotologie, s’appuie sur son expérience personnelle d’une sexualité riche et multiple pour explorer par la philosophie les liens entre vie culturelle et vie intime de tou.te.s.

Vendredi 10 septembre

16h15

Obtenir le mariage à tout prix?

Atelier

« Atelier participatif visant à faire réfléchir les participant.e.x.s aux arguments utilisés en faveur de l’ouverture du mariage pour tous les couples et l’ouverture de la PMA. On analyse et contre-argumente souvent contre les arguments qui s’opposent à l’ouverture de nos droits à notre accès à l’égalité, mais quid des arguments qui nous défendent ? Sont-ils tous acceptables ? Pouvons-nous vraiment utiliser un argument qui opprime d’autre personnes ? Devons-nous nous conformer à une image parfaite pour espérer être traité.e.x dignement ? (Spoilers: Non). Le but de cet atelier sera de guider une réflexion sur les arguments problématiques qui sont parfois utilisé, mais qui jouent contre nous ou contre des personnes qui sont également opprimées. »

19h30

La danse queer en guise de normalisation de la représentation des couples LGBTQIA+

Performance participative

Chloé Herz

J’envisage de présenter deux initiations à deux danses très genrées et où l’hétéronormativité est de vigueur : la salsa et la bachata Mon projet cherche à invoquer un lien entre la danse, unissant des personnes de tout horizon, et le nouveau regard sociétal, davantage optimiste, que cette représentation pourrait amener sur les couples LGBTQIA+. Le schéma binaire et héténormé de ces danses peut être reconstruit et les passants pourront commencer à s’habituer à une représentation des couples de tout horizon dansant ensemble. Ainsi, je pars de l’hypothèse que la nouvelle visibilisation de ces danses, impliquant une possibilité infinie de couples, pourrait engendrer un regard sociétal plus ouvert qui sera également valable pour les couples de la communauté LGBTQIA+.